Suivez-nous sur facebook !
Suivez-nous !

Le temps en voyance

Posté le 06/01/2018 14:42
Le temps en voyance

C’est la question la plus difficile, et c’est celle sur laquelle tous les voyants que je connais ont des problèmes.


Il nous arrive de tomber juste, heureusement, mais la plupart du temps, il ya des « décalages ». Les causes en sont multiples.


Tout d’abord, il faut savoir que le temps, tel que nous le concevons, n’existe pas. Ce n’est qu’une perception humaine limitée par notre niveau de conscience. Nous avons l’habitude de visualiser le passage du temps comme une rivière avec le passé qui serait l’amont, le présent une barque dans laquelle nous nous trouvons et qui avance à chaque instant, et le futur qui serait l’aval.


Cette métaphore fonctionne très bien à l’échelle de la matière, mais n’est plus vraie à l’échelle de l’univers ou à l’échelle atomique. Depuis la théorie de la relativité restreinte d’Einstein, on s’est aperçu que le temps et l’espace sont indissociables, (Hauteur, largeur, profondeur, qui définissent tout objet), et que le temps devient de fait la 4ème dimension.


Autrement dit, le passé et le futur n’existent pas de la façon dont nous les percevons, ils seraient plutôt un mille-feuille où toutes les époques se superposent.


Nous vivons dans tous les temps au même moment, et seule notre conscience nous permet de nous fixer dans une réalité.


Mais quel rapport avec la voyance me demanderez-vous ?


C’est pourtant le cœur du problème : nos guides, qui ont une conscience bien supérieure à la nôtre, voient les futurs probables directement à travers ce mille-feuille, ce qui rend la datation très difficile. Nous avons souvent des indications des saisons (Chaud, froid, ensoleillé ambiance, etc.), et en tant que médium, on ne peut donc que déduire la période.


J’ai deux exemples qui illustrent ce propos : Le 1er, en mai 2015, avec une consultante que j’avais pour la première fois. Je fais un tour général comme à mon habitude, et je lui sors, pour son présent, une séparation en cours, un déménagement, la réussite et la magistrature. Bingo, tout est bon, sauf un point : le temps. La consultante me confie tenter l’école de magistrature, si elle à son concours, elle devra déménager, et se séparera de son copain à du moment puisque la relation ne lui convenait plus totalement. Par contre le concours était en mai 2016. J’avais capté son présent dans un an.


L’autre cas, concerne une amie et remonte à 2007, à l’époque où je ne faisais pas de voyance professionnelle. Elle vivait une séparation « sanglante » avec son ami, un notable marié. J’ai toujours vu la reprise de cette relation. 2009, rien, 2010, rien, 2013, rien. Je commençais à me dire que je m’étais sérieusement planté. Ils se sont retrouvés en 2016, 9 ans après et sont toujours ensemble à ce jour avec des perspectives qui se dégagent. 9 ans ! C’est certes un cycle et un cas extrême.


Il ne faut pas attendre l’autre, il faut vivre sa vie et se rendre disponible au moment où l’évènement se présente.


Pourtant, il nous arrive de tomber juste et de pouvoir être très précis, mais c’est généralement sur des délais très courts, dans des cas où aucun élément perturbateur (peurs, énergies négatives, blocages, libre-arbitre), ne viennent perturber le cours naturel des évènements. Car la voyance est la projection à l’instant T du futur le plus probable : on change un paramètre par une action, ou des éléments perturbateurs, la prédiction change dans les cas les plus extrêmes ou se « décale dans le temps ».


C’est la problématique du libre-arbitre : il va déterminer notre futur. Pour être plus clair, nos choix, nos actions, ou non-actions vont déterminer notre futur, et le temps pour arriver (ou non) aux finalités.


Mais je développerai le sujet dans un prochain article qui traitera du libre-arbitre.


L’important dans une voyance, n’est pas de savoir quand, mais de savoir s’il y a perspective favorable au problème pour lequel la personne consulte, et comment dénouer les problèmes sans se coincer dans une attente stérile.

Commentaires :

Posté par nadege (20/02/2018 17:55)

bonjour, je vais vous rencontrer une petite histoire, il m arrive de me predire des choses, etant enfant , j ai dit un jour que j epouserais une personne d origine indienne, et que j irais voir le taj mahal, quelques annees apres plus de 20 ans, j ai rencontrer un indien onparlait mariage et on voulais aller voir le taj, mais comme il me trompait je suis partie, quoique le libre arbitre a joue ....

Posté par François Barzelles (27/01/2018 15:19)

Bonjour Vanessa, effectivement le libre arbitre de l'autre va influencer dans une moindre mesure la prédiction. Ca joue beaucoup au niveau du temps, mais je vais développer le libre arbitre dans un prochain article

Posté par François Barzelles (27/01/2018 15:18)

Bonjour Michèle, si tous les voyants vous prédisent la même chose depuis 8 ans, c'est que la finalité va arriver tôt ou tard. Au vu de ce que vous me dites, je crains que vous ne soyez dans le cas extrême que j'ai cité dans l'article. A mon avis les choses devraient bouger plus rapidement, 9 ans étant un cycle complet.

Posté par sjc (23/01/2018 22:30)

Le temps en voyance c' et dur dur de donner pil poil ,vous avez raison François donner le jour ,heure,minute et secondes précis c'est tres difficile voir imposible j'ai eu la preuve une fois on m 'avais prédit une rencontre debut printemps et elle est arrive vers le debut été pratiquement ........

Posté par ROSSATO Michèle (20/01/2018 11:48)

Je suis complètement d'accord avec la notion de temps, mais pour ma part on me prédit la même chose depuis 8 ans ! Je crois à la voyance, au lâcher-prise, mais là je commence à me poser des questions. Avez-vs une réponse ? Merci

Posté par vanessa (15/01/2018 11:05)

et est ce que le libre arbitre de l'autre influe aussi au même titre que notre propre libre arbitre ou dans une moindre mesure ?

Commenter :

(Votre commentaire sera validé puis publié par l'administrateur)